Livraison Colissimo à Domicile ou Point Retrait | Paiement Sécurisé | Livraison gratuite dès le 4ème produit acheté (Hors accessoires)*

Conseils d'Utilisation

Publié le : 23/11/2018 23:58:49
Catégories : Entretien et Petites Réparations de la Futaille , Les Tutos

Tonneaux mal entretenus


Les bonnes pratiques, et les mauvaises...

Il y a quelques règles à respecter pour maintenir votre futaille en bon état pendant de nombreuses années. Voyons ensemble les bons réflexes à avoir et les erreurs à ne surtout pas commettre.


Quelques définitions


Étanchéité du bois et principe de serrage

Voyons d'abord l'étanchéité du bois lui même. Le plus utilisé en tonnellerie se nomme le merrain. C'est du chêne fendu. Fil droit, absence de noeuds et de défauts : les bois sont rigoureusement sélectionnés pour ne pas laisser passer le liquide. Une fois jointés ces merrains prennent le nom de douelles, ce sont elles qui seront ensuite cintrées si l'on veut obtenir un tonneau. Pour tous les contenants que je fabrique, la technique est la même : tout en leur donnant les proportions du fût que je veux fabriquer, je veille à ce que la surface de contact entre les douelles soit parfaitement lisse et plane. Puis le fût est assemblé et les douelles sont fortement serrées côte à côte par les cerclages. Qu'ils soient en fer ou en bois, les cerclages maintiennent une pression telle entre les douelles qu'aucun liquide ne peut s'échapper.

Hygroscopie du bois

Le volume d'un morceau de bois varie selon le taux d'humidité du lieu où il se trouve : dans un endroit humide, il absorbe de l'eau et gonfle, dans un endroit sec il perd de l'eau et se rétracte. Ces modifications sont inévitables : le bois, ça bouge en suivant les variations hygrométriques de l'environnement. Un fût neuf est fabriqué pour être étanche, toutes les douelles sont jointives et dans des conditions normales il n'y a pas besoin de le faire gonfler à l'eau. Par contre, s'il est stocké sans être utilisé, le bois va bouger et nous ne pouvons garantir son étanchéité. De même une fois qu'il a vu l'eau (ou tout autre liquide d'ailleurs) et si ensuite il n'est pas utilisé pendant un certain temps, le bois va sécher et il va falloir l'étancher à nouveau. On vous explique tout en images par ici.

Ce qu'il ne faut pas faire

Un fût qui n'est pas utilisé régulièrement va sécher, c'est inévitable. Le bois perd de son volume et les douelles vont commencer à être de moins en moins jointives. Le problème c'est que les cerclages ne vont pas s'adapter. Ils n'assureront donc plus un serrage suffisant pour garantir l'étanchéité, et si on attend trop, le risque est que tout finisse par tomber. On se retrouve alors avec un joli jeu de construction : des douelles et des fonds d'un côté, quelques cerclages de l'autre. Il est toujours possible de remonter tout ça mais le mieux c'est encore d'éviter d'en arriver là.
Voici donc quelques erreurs à éviter absolument pour maintenir votre futaille en bon état.

NE PAS :
- Entreposer en plein soleil
- Laisser en plein vent
- Poser à proximité d'une source de chaleur
- Acheter sur le site et stocker pour utiliser dans quelques mois
- Laisser vide très longtemps (attention, si vous laissez un fond d'eau dans votre seau veillez à la changer régulièrement pour éviter qu'elle ne croupisse)


Ce qu'il faut faire


Utilisez tout de suite !

Tant que votre futaille est utilisée, tout va bien.

Ventilez

S'ils doivent rester longtemps à la même place, il est important de ne pas poser votre baignoire, votre vinaigrier ou votre baquet directement au sol : le bois en dessous risquerait de moisir. Il faut que le dessous du fond soit ventilé : surélevez votre vinaigrier avec deux petites baguettes de bois ou posez-le sur une étagère ajourée, posez votre baquet ou votre baignoire sur deux tasseaux.

Surveillez, arrosez

Pendant les périodes de sécheresse, le bois va sécher plus vite. N'hésitez pas à arroser vos fûts de temps en temps.

Pas utilisé...

Si vous n'utilisez pas vos fûts pendant un moment, stockez les dans un endroit humide. Le mieux pour éviter la catastrophe c'est d'entreposer vos fûts de manière à ce que le plus grand diamètre se trouve en bas. En les plaçant ainsi, les cerclages ne tomberont pas, même en cas de séchage très avancé.


En résumé


Pas de recette miracle pour maintenir votre futaille en bon état, simplement quelques précautions et un contrôle régulier. Le maître mot : l'utilisation, et la surveillance pour pouvoir intervenir à temps en cas de séchage du bois.

-- Aude ROSSOLINI et Cyrille DUMOUTIER --

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)