Total TTC: 0,00 € (livraison comprise)
Livraison Colissimo à Domicile ou Point Retrait | Paiement Sécurisé | Livraison gratuite dès le 4ème produit acheté (Hors accessoires)*

[VIDÉO] Stocker sa futaille pour l'hiver

Publié le : 17/01/2020 22:53:51
Catégories : Installation, Entretien et Petites Réparations , Vidéos

Parés pour l'hiver !


Quelques précautions à prendre pour un hiver tranquille

Nous ne le répéterons jamais assez : le meilleur entretien pour votre futaille, c'est l'utilisation ! Un seau, un baquet ou un tonneau régulièrement utilisé ne risque rien car le bois va rester suffisamment gonflé pour rester étanche, et sa manipulation limitera considérablement le risque de développement de champignons. Ceci étant nous n'avons pas tous la possibilité d'utiliser nos fûts pendant l'hiver. Voici donc quelques conseils pour stocker au mieux vos seaux et baquets.


Dedans ou dehors ?

Dehors, sans hésitation. Un seau en bois n'est pas un petit animal fragile qui appréciera de rester bien au chaud à côté du radiateur. Au contraire il va détester ça ! Le bois est un matériau qui subit de grandes variations volumétriques en fonction de l'eau qu'il contient. Et le fait qu'il absorbe ou relâche de l'eau est directement lié au taux d'humidité de l'air ambiant. C'est donc une très mauvaise idée de stocker vos seaux et baquets à la maison car non seulement le bois n'aura plus l'apport d'eau dû à son utilisation, mais en plus l'environnement plutôt sec va lui faire perdre une bonne partie de l'eau qu'il contient. Le résultat est inévitable : le bois perd de son volume, les cerclages se desserrent, et ça peut vite tourner au drame.

Seau décerclé

Réagissez avant !

À l'abri des intempéries ?

Non, justement. C'est là tout le truc, laisser vos fûts dehors c'est bien mais c'est encore mieux s'ils prennent la pluie. Ce qu'ils craignent le plus c'est le manque d'eau alors laissez-les donc profiter de la pluie, la neige, la rosée du matin, la brume, tout est bon pour leur laisser un taux d'humidité suffisant. Et le gel n'est pas un problème. Le bois est un excellent isolant thermique (en grande partie grâce à sa structure qui contient de nombreuses cavités remplies d'air) il ne craindra pas les variations de température. D'ailleurs la plupart du temps, rappelons-le, les arbres vivent dehors...
Le seul élément à surveiller un peu quand même c'est le vent. Le vent est un des plus gros facteurs intervenant dans le séchage du bois. Pour le soleil ça pourra aller mais attention, on parle bien ici d'un soleil d'automne ou d'hiver, qui est donc beaucoup moins mordant qu'en été !

La position idéale

La position idéale c'est simple: le cul en l'air ! Si vous posez un seau dans sa position normale et qu'il prend la pluie il va se remplir d'eau. C'est très bien sur le principe mais ça peut poser problème par la suite. En effet, si on n'y prend pas garde et que l'eau reste longtemps dans le seau on va vite avoir des problèmes de croupissement et le bois va devenir gluant, verdâtre, et finir par pourrir. En le posant à l'envers il va juste profiter de l'eau de pluie mais ne se remplira pas et on évitera ainsi les problèmes liés à l'eau stagnante. Il faut également veiller à ce que ça soit bien ventilé et que le bois ne soit pas en contact direct avec la terre.

La solution miracle ?

C'est simple, il n'y en a pas. Je le répète encore une fois : ces objets sont prévus pour être utilisés régulièrement et c'est uniquement dans ces conditions qu'ils resteront en bonne forme. Nous parlons donc bien ici de solutions pour que les choses se passent le moins mal possible quand vous n'avez pas de possibilité de faire autrement.


La vidéo



-- Cyrille DUMOUTIER --

Articles en relation