Total TTC: 0,00 € (livraison comprise)
Livraison Colissimo à Domicile ou Point Retrait | Paiement Sécurisé | Livraison gratuite dès le 4ème produit acheté (Hors accessoires)*

- Bien choisir son seau -

Publié le : 14/06/2019 12:06:57
Catégories : Guides d'achat


Un modèle pour chaque utilisation

Nous fabriquons deux formes de seaux, associées à deux types de portage et deux cerclages. Tout ces modèles existent en 7 litres, 11 litres et 19 litres. Ce qui fait 24 seaux différents ! Plus il est grand, plus on peut y mettre de trucs dedans (mais ça sera plus lourd) alors justement, quelle contenance choisir ? Quelle forme pour quelle utilisation ? Plutôt corde ou bâton de portage ? Pour vous aider à vous y retrouver faisons ensemble le tour des questions essentielles à se poser pour bien choisir son seau.


seaux bois chêne

seaux bois chêne



Petite ou grande base ?


Ça ressemble peut-être à une simple question d'esthétique, en réalité le choix de la forme de votre seau est capital, en fonction de l'utilisation que vous voulez en faire. Ciquez sur les photos pour les afficher en grand.

Le seau à petite base : pour verser avec précision. Quand on imagine un seau, c'est ce modèle qu'on visualise. Pratique à remplir et à vider, mais aussi pour mélanger et transvaser, une ouverture large et accessible, c'est la forme la plus courante. Sur la Boutique ce sont les modèles "Classiques" (cerclages fer) et "Traditionnels" (cerclages bois).



seaux bois

Le Classique

seaux bois

Le Traditionnel



Le seau à grande base : stable contre vents et marées ! Si vous cherchez un seau qui reste debout dans la tempête, qui puisse traîner dans votre atelier sans se renverser à la moindre bousculade, ou bien encore si vous habitez dans une région à fort risque sismique, c'est un seau à grande base qu'il vous faut !  Il sera également redoutable d'efficacité pour ne rien renverser quand vous transportez de l'eau. Très pratique par exemple quand on porte deux seaux à l'aide d'un joug (voir les quelques sources en bas de page).
Sur la Boutique : en cerclages fer ce sont les modèles "Trapus" et en cerclages bois ce sont les "Rustiques".



seaux bois

Le Rustique

seaux bois

Le Trapu



Anse en corde ou bâton de portage ?


Là encore tout dépend de l'utilisation. Si vous préférez avoir un seau qui tienne vraiment bien en main pour pouvoir le porter et le déplacer de manière confortable, bâton de portage sans hésitation. L'inconvénient de ce système c'est qu'il barre l'ouverture du seau ce qui peut être gênant dans certains cas. Si vous avez besoin d'accéder facilement à toute l'ouverture, préférez une anse en corde : en la plaçant sur le côté elle vous laissera toute la place pour vous laver les mains par exemple.



seaux bois

L'Ergonomique

Le bâton de portage : Ergonomique. C'est un bâton de bois (chêne) coincé dans les étriers. Il est fixe, c'est ce qui rend ces modèles si maniables, mais attention, il ne se retire pas : il peut vous gêner si vous avez besoin d'avoir accès à toute l'ouverture du seau.

seaux bois

Le Polyvalent

L'anse en corde : Polyvalente. Cette corde en chanvre est la plus adaptée si vous utilisez un joug car elle est facile à accrocher. Convient aussi pour porter comme ça, à la main. Mettez-la sur le côté pour libérer l'accès au seau.



Cerclages fer ou bois ?


Les cerclages en bois sont utilisés depuis les origines de ce genre de fabrication, ils sont constitués de jeunes pousses de châtaignier fendues en deux et ligaturées avec de l'osier. Les cerclages en fer brut, c'est techniquement possible de les fabriquer dès l'âge du fer (vers 700 en Europe). Mais vu le coût élevé de cette matière première, on voit encore beaucoup de cerclages bois jusqu'au début du XXème siècle.
Choisir entre cerclages bois ou fer brut, c'est encore une question d'utilisation (les cerclages bois sont un peu plus sensibles que les cerclages fer), mais c'est aussi une question de préférence : la patine n'est pas la même.



seaux bois


Les cerclages en bois : Le Traditionnel, Le Rustique. comme ils supportent moins de tension que les cercles en fer brut, il en faut plus pour avoir le même serrage et la même efficacité.

seaux bois


Les cerclages en fer brut : Le Classique, Le Trapu. Ils vont rouiller un peu en surface mais pas de panique, c'est normal. Ils sont conseillés pour une utilisation plus intensive.


Et la contenance alors ?


La question se pose un peu moins si vous utilisez un joug, mais sinon il y a un compromis à trouver entre le poids du seau rempli et le nombre d'aller-retours qu'il faudra faire pour une même quantité d'eau. Sur un campement par exemple, il faudra faire plus de trajets avec un seau 7 litres (mais le seau est moins lourd).

Du point de vue pratique :
  --> Les seaux 7 litres pèsent 3,5kg à vide et 10,5kg remplis d'eau.
  --> Les seaux 11 litres pèsent 4,5kg à vide et 15,5kg remplis d'eau.
  --> Les seaux 19 litres pèsent 5,5kg et 24,5kg remplis d'eau.

Ces poids sont indicatifs, ils peuvent varier légèrement en fonction de l'état de séchage du bois.

Voilà vous savez tout !

Si vous êtes un peu perdu face à ces choix terribles pas de panique, appelez-nous on se fera un plaisir de vous aider à trouver votre seau.


Les sources


Tous nos seaux sont sourcés et comme le principe de fabrication n'a quasiment pas changé depuis les origines de la tonnellerie, ils sont totalement compatibles pour la reconstitution historique. Nous n'utilisons pas de colle, pas de vernis, juste du bois maintenu en forme par les cerclages : ils conviennent donc pour une utilisation alimentaire. Nous avons trouvé des sources pour chacun de nos produits, retrouvez ces enluminures sur la Boutique.


Voici les représentations avec un joug :
Chronique universelle, 1400 - 1425 environ, Allemagne. (Bibliothèque d'État de Bavière, cote Cgm 250).
Livre d'heures, 1460 environ, France, Paris. (The Morgan Library & Museum, New York, cote MS M.282 fol. 17r).

Et ici les représentations avec un système de portage un peu particulier, composé d'une corde accrochée sur un bâton :
Compilation de chroniques universelles en vers, 1370 - 175 environ, Europe, Moyen Orient, Afrique du Nord. (Bibliothèque d’État de Bavière, cote Cgm 5).
Furtmeyr-Bibel, La Bible de Furtmeyr, 1465 - 1499 environ, Allemagne, Ratisbonne. (Bibliothèque d’État de Bavière, cote Cgm 8010 a).



-- Aude ROSSOLINI et Cyrille DUMOUTIER --

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)