Livraison Colissimo à Domicile ou Point Retrait | Paiement Sécurisé | Livraison gratuite dès le 4ème produit acheté (Hors accessoires)*

[VIDÉO] Affûtage : le racloir

Publié le : 05/01/2020 20:51:47
Catégories : Outils du tonnelier , Vidéos

Le racloir


Un outil très efficace... quand on sait l'affûter !

Le racloir est un outil utilisé dans de nombreux métiers du bois. Il permet d'enlever très peu de matière à chaque passe ce qui fait de lui un excellent outil de finition. Mais pour être vraiment efficace et confortable à utiliser, il demande un affûtage très particulier. Découvrez dans cet article et cette vidéo comment bien affûter un racloir.


L'outil

Vous avez peut-être déjà vu passer le racloir à bois utilisé en menuiserie ou en ébenisterie: il s'agit d'un simple rectangle d'acier dont on affûte le bord avec un angle de 90° avant de rabattre le fil à l'aide d'un affiloir. Il s'utilise en poussant et est assez peu confortable (à mon goût). En tonnellerie nous utilisons un racloir un peu différent. Son fer est enchassé dans une partie en bois qui assure une bonne prise en main, et ce fer n'est pas plat mais présente une courbure avec un angle d'environ 25°. La grosse différence c'est que ce racloir s'utilise en tirant.

Un racloir classique

Un racloir classique

Le racloir du tonnelier

Le racloir du tonnelier

L'affûtage

On commence par un affûtage tout à fait classique pour un outil à un biseau: tout d'abord on s'occupe du dos de l'outil en rendant cette surface parfaitement plane. Pour réaliser ce plat à la meule on peut passer l'outil sur le côté de la meule, sur une de ses deux faces plates. Ensuite il faut s'occuper du biseau qui va former le tranchant. L'angle varie en fonction des outils qu'on affûte et de l'usage qu'on veut en faire (ou du type de bois qu'on veut travailler). Pour ce racloir, un angle de 35° est tout à fait satisfaisant. En m'appuyant sur un guide pour être sûr de garder le même angle tout au long du travail d'affûtage, je passe le biseau, toujours sur la meule à eau, jusqu'à ce que je sente bien le morfil sur toute la longueur du fer. Le morfil est la petite bavure formée par le métal meulé pendant l'affûtage. Il faut ensuite démorfiler, c'est-à-dire éliminer cette bavure afin d'obtenir un tranchant parfait. L'opération de démorfilage peut se faire sur le disque à démorfiler qui est un disque en cuir sur lequel on applique une pâte abrasive. C'est très rapide et très efficace mais un peu violent pour la matière. Je conseille plutôt d'utiliser une petite pierre à eau de type pierre naturelle des Pyrénées qui est parfaite pour ce travail de finition. C'est un tout petit peu plus long mais l'affûtage tiendra plus longtemps.

Le dos de l'outil

Le dos de l'outil

Le biseau

Le biseau

La pierre à eau

La pierre à eau

La touche finale

C'est cette dernière étape qui rend l'affûtage du racloir un peu particulier. Il va maintenant falloir "rabattre le fil" c'est à dire plier le tranchant qu'on vient d'affûter afin d'obtenir l'efficacité voulue pour cet outil. Pour ce faire il faut utiliser un affiloir, qui doit juste avoir deux propriétés: être lisse afin de ne pas abîmer le tranchant, et être fait d'un acier plus dur que celui du racloir. En passant cet affiloir sur le tranchant et en exerçant une pression, je vais rabattre le fil pour lui donner un angle. Au toucher ça ressemblera un peu au morfil qui accroche les doigts quand on les passe sur le dos de l'outil. La différence c'est que le morfil est une bavure très irrégulière alors que là nous avons un tranchant régulier, solide et affûté. L'angle qu'on va donner lors de cet opération est primordial. C'est à cette étape qu'on peut ruiner tout le travail précédent. En donnant trop d'angle le racloir sera inutilisable et il faudra tout recommencer. Au début il vaut mieux y aller progressivement pour trouver petit à petit le bon angle. S'il n'y a pas assez d'angle il suffit de le modifier en faisant une passe supplémentaire avec l'affiloir. S'il y a trop d'angle par contre, c'est cuit !

Mon affiloir

Mon affiloir

Le fil rabattu

Le fil rabattu


La vidéo



-- Cyrille DUMOUTIER --

Articles en relation