Livraison Colissimo à Domicile ou Point Retrait | Paiement Sécurisé | Livraison gratuite dès le 4ème produit acheté (Hors accessoires)*

[VIDÉO] Outils : Le coutre et le départoir

Publié le : 10/12/2019 21:54:50
Catégories : Outils du tonnelier , Vidéos

Le coutre et le départoir


Formes semblables - usages différents

Ces deux outils sont assez souvent confondus. C'est plutôt curieux car même s'ils se ressemblent un peu au niveau de la forme, une observation plus poussée nous révélera vite des différences notables. Au final nous allons voir que ces deux outils à bois n'ont pas du tout le même usage.


Classification

Première grosse différence: la famille à laquelle ils appartiennent. Le coutre est un outil à "percussion lancée", le départoir à "percussion posée". On parle de percussion lancée lorsque l'outil tenu en main (avec ou sans manche) est projeté vers et sur la matière à travailler. C'est le cas par exemple des haches, herminettes, doloires, etc. La percussion posée quant à elle implique que l'outil soit posé sur la matière à travailler, puis qu'une force lui soit appliquée afin d'exécuter une action. Dans cette famille nous trouverons donc les planes, les rabots, les râpes, etc. Pour le départoir c'est un peu particulier car il s'agit d'une percussion posée avec percuteur, c'est à dire que la force appliquée sur l'outil va l'être à l'aide d'un percuteur (qui lui sera donc lancé).

Le départoir

Le départoir est constitué d'un fer droit globalement rectangulaire au profil en V, symétrique, terminé par un oeil conique dans lequel vient s'emmancher un morceau de bois. Ce manche forme un angle de 90° avec le fer. Le fer du départoir n'est pas affûté. Sa forme qui s'élargit rapidement permet de l'utiliser comme un coin. Cet outil sert donc à fendre le bois. Pour l'utiliser on tient son manche à la verticale et on pose la partie fine du fer (la point du V) sur la pièce de bois à fendre. De l'autre main on vient frapper sur le bord épais du fer à l'aide d'une mailloche, faisant ainsi entrer le départoir qui va séparer les fibres du bois en suivant son fil. Pour cette raison il est essentiel que cet outil ne soit pas coupant car il ne doit pas trancher le fil mais simplement séparer les fibres du bois.


Le départoir

Le départoir - vue d'ensemble

L'oeil et le bord mince

L'oeil et le bord mince

Le bord épais

Le bord épais

Prise en main du departoir

Prise en main

Profile en V

Profil en V

Le départoir et sa mailloche

Le départoir et sa mailloche


Le coutre

Le coutre présente quelques similitudes dans sa forme mais il est en réalité très différent. Son fer n'est pas rectangulaire comme celui du départoir, il est courbe. L'angle que forme le manche avec le fer est aussi différent. Sur le modèle que je possède il est quasiment à 90° mais bien souvent cet angle est plus aigu. Le fer aussi est très différent: son profil n'est pas symétrique. Son dos est plat, et sa face possède un biseau sur toute la longueur. Il est affûté et ne sert donc pas à fendre mais à tailler le bois. Il est utilisé pour équarrir, parer ou même donner une pente particulière à un morceau de bois. Le fer se termine avec une forme typique qui lui donne son nom de "coutre à queue d'hirondelle". Cette queue d'hirondelle a plusieurs utilités, je vous laisse les découvrir dans la vidéo de cet article.


Le coutre

Le coutre - vue d'ensemble

L'emmanchement

L'emmanchement

Le dos plat du fer

Le dos plat du fer

Le biseau affûté

Le biseau affûté

La queue d'hirondelle

La queue d'hirondelle

Prise en main

Prise en main


La vidéo



-- Cyrille DUMOUTIER --



Articles en relation