Total TTC: 0,00 € (livraison comprise)
Livraison Colissimo à Domicile ou Point Retrait | Paiement Sécurisé | Livraison gratuite dès le 4ème produit acheté (Hors accessoires)*

De usu balneorum (De l'usage des bains)

Publié le : 10/11/2019 10:35:21
Catégories : Chroniques d'une baignoire de location


Les bains suspendus

On a eu la visite de notre ami Jean-Mi pendant les vacances de la Toussaint. C'est toujours synonyme de grands travaux et cette année, ils ont construit le poulailler. Creuser des trous, en reboucher d'autres, enlever des souches, fendre du bois dans la joie et la bonne humeur, c'est exactement ce qu'il aime venir faire chez nous pendant ses vacances notre Jean-Mi.

Jean-Mi, notre Coco Chanel à nous


Un soir, notre ami était introuvable. On l'a cherché partout, et en voyant que la baignoire avait elle aussi disparu, on rigolait moins. Bon, restons calmes. On habite en pleine campagne, on est entourés de vaches alors il ne va rien arriver de grave. À ce moment, une voiture déboule dans la cour et J-Mi et Guillaume en sortent. Guillaume, c'est le photographe de la Boutique. Ils sont visiblement très satisfaits de leur coup : "on a fait quelques photos, vous allez la louer cette baignoire, croyez-moi !"

Ils nous nous ont montré en premier les photos de la voie lactée. À leur air on se demandait bien ce qu'ils nous réservaient comme surprise. Oui, parce que vu tout ce qu'ils ont mis en oeuvre, il y a de quoi se poser des questions. Ils ont monté la baignoire en haut du mont Dardon (bon ça va, elle n'est pas si lourde que ça et elle tient dans une petite fourgonnette), mais Jean-Mi, lui, a dû tenir la pose sans bouger (en octobre) ! Bon vu le résultat ça méritait bien une pneumonie.



Le bain selon Jean-Mi


Nos deux compères ne manquent pas d'idées, à n'en point douter. En fait, ils avaient déjà pris d'autres photos avant de monter au Dardon. Des photos dont ils ne sont pas peu fiers ! Cliquez pour les agrandir :











La baignoire-balançoire, un concept original réservé à ceux qui n'ont pas le vertige. Nouvelle version du bain suspendu qui a déjà fait parler de lui au cours du XVème siècle :

« VALERIUS MAXIMUS, translaté de latin en françoys par... maistre SYMON DE HEDIN » et par NICOLAS DE GONESSE, 1401 - 1500 environ. (Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Français 6185, vue 525).
Valerius Maximus, traduction de Simon de Hesdin et Nicholas de Gonesse, Les Fais et les Dis des Romains et de autres gens (part 1, vol. 1), entre 1473 et 1480 environ, France du centre (Paris). (The British Library, Harley 4375 f17).


-- Aude ROSSOLINI --

Merci à Jean-Mi, désigné volontaire, de nous prêter son image (et son prénom).

Articles en relation