#01 - En ce moment dans l'atelier

Publié le 13 novembre 2022
Catégorie : Actualités

J'inaugure ici une nouvelle série d'articles où nous allons tenter de vous embarquer avec nous dans la petite vie de notre l'atelier. Le but est de vous faire découvrir les fabrications du moment et celles à venir, principalement grâce à des photos prises pendant la semaine de travail. Parfois quelques vidéos. Ça vous dit ? On y va ?

Pour le premier épisode de cette série je vais déborder un peu et vous montrer quelques-unes des dernières réalisations, même si elles ne datent pas toutes de la semaine dernière.

Restauration d'un tonnelet de cantinière

Commençons tout d'abord avec la restauration d'un très joli tonnelet, un petit fût que m'a confié un collectionneur car il lui manquait un cercle. J'ai commencé par remplacer le cercle manquant avec du feuillard en fer noir (non galvanisé) afin de pouvoir par la suite le peindre de la même manière que les cercles d'origine encore présents.

Je viens de m'apercevoir que je n'ai aucune photo du résultat final. Après avoir peint le cercle de la même couleur que ses petits camarades j'ai abîmé la peinture en la frottant avec un fer rouillé afin d'ôter l'aspect neuf et clinquant. Au final le nouveau cercle est très similaire aux autres et le propriétaire de ce magnifique tonnelet est reparti ravi. 

Trois baignoires pour les Baléares

Trois baignoires ovales de belle taille (160 cm x 80 cm) commandées pour équiper un hôtel qui ouvrira ses portes début 2023 à Minorque. Pour accompagner les baignoires : deux baquets de 40 litres, un baquet de 18 litres, et deux seaux de 11 litres. Au final une très belle commande qui m'aura demandé pas mal d'heures de travail.  

Ces baignoires m'auront également permis d'utiliser pour la première fois le magnifique compas que m'a récemment offert un ami. Il l'a fabriqué pour moi, en s'inspirant des compas d'arpenteurs médiévaux mais en adaptant les dimensions au métier de tonnelier. Hormis le fait que je sois très touché par ce cadeau, le compas est juste magnifique, je vous laisse juger.

Trois petits fûts pour la Belgique

Fabrication de trois petits tonneaux de 10 litres en chêne français, avec deux chauffes légères et une moyenne. Tout ce petit monde part chez un forgeron en Belgique, m'est avis que c'est pas pour faire des trempes...

Un nouveau modèle de vinaigrier

En fait ce n'est pas le vinaigrier en lui-même qui est nouveau. Sa forme est classique mais la différence c'est qu'il est équipé d'un robinet en inox. Franchement j'aime bien le résultat. Ce vinaigrier sera bientôt disponible sur la boutique, là il est parti se faire tirer le portrait chez Guillaume !

La mise en place de ce robinet a nécessité la fabrication d'un brûle-bonde maison que j'ai réalisé tout simplement en ponçant une barre de fer. Le principe du brûle-bonde est simple, il permet de transformer par brûlage un trou cylindrique en trou conique (pour s'adapter ici à la pente du filetage du robinet inox) et au passage avec la chaleur ça cautérise les canaux du bois, évitant ainsi le phénomène de capillarité.

Le stock de Noël

Tant qu'on en est à parler de vinaigriers, je suis à fond sur la fabrication en ce moment et donc presque à jour dans le retard, enfin ! Du coup je peux me consacrer aux commandes de Noël et même préparer un peu de stock.

D'ailleurs on a lancé une petite opération "livraison garantie pour Noël"

Slide thumbnail

Noël

pour

Garantie

Livraison

Plus d'infos

Quelques réparations

Dans la vie de l'atelier il y a la fabrication et il y a le reste, les petits soucis à régler pour pouvoir continuer de bosser. Par exemple cette semaine j'ai dû refaire ma chasse en bois. Elle m'accompagne depuis plus de 20 ans maintenant et de temps en temps elle a bien besoin d'une petite remise en forme.

Côté machine c'est l'affûteuse des fers de raboteuse qui a fait des siennes. Enfin la machine va bien mais la courroie en cuir a rendu l'âme. C'était une courroie à agrafe car on ne peut pas la mettre en place directement si elle est fermée. J'ai choisi de la remplacer par une courroie synthétique qui aura une durée de vie plus longue, et d'une seule pièce sans agrafe, pour la même raison. Pour la mise en place il a donc fallu démonter l'arbre afin de pouvoir passer la courroie. Une petite contrainte mais ça va, tout s'est bien passé. L'affûteuse est repartie pour un tour, ou deux, ou trois, ou quatre, ou... bon ok j'arrête :)

Épilogue

Allez je m'arrête là pour cette semaine. Je ne sais pas encore à quel rythme je vais écrire ces articles mais je vais essayer d'être régulier, promis. Je vous partage juste quelques dernières photos prises il y a deux semaines lors de mes petites marches matinales parce que quand même là où on vit c'est drôlement beau !

À tout bientôt

Cyrille

Slide thumbnailInscrivez-vous !

Chaque mois :

Les derniers articles publiés
Quelques nouvelles
Pas de pub